Emprunté à l’anglais leadership avec ship « l’état, la condition » apparenté à la racine germanique skap « créer, façonner » que l’on retrouve dans l’anglais to shape « former, façonner ».
 

Le mot a été introduit en français en parlant de la fonction de leader à la chambre des Communes britannique. Cependant, sa fréquence dans la langue actuelle de la politique et de l’économie marque sa renaissance, suscitée par l’intérêt pour la dynamique des groupes.

 

Le leadership : « c’est l’art de faire faire à quelqu’un quelque chose que vous voulez voir fait, parce qu’il a envie de le faire » (Dwight Eisenhower).
 

Le Leadership est ainsi le fait de concrétise un projet en passant par la motivation et l’inspiration :

maintenir les gens dans la bonne direction, quels que soient les obstacles qui s’opposent au changement, en recourant aux aspirations, aux valeurs et aux émotions humaines fondamentales, mais le plus souvent inexploitées.
 

Le Leadership serait ainsi la capacité à convaincre sereinement par son relationnel. Pour cela, il convient d’apprendre 3 choses :

1. Comment convaincre et non plus imposer ou forcer.

2. Comment développer des relations vraies (intelligence émotionnelle) et non plus se cantonner à un rôle de chef.

3. Comment faire cela avec fluidité et sérénité.
 

Le développement du Leadership est un concept central dans la formation au management depuis un certain nombre d’année. Cependant aujourd’hui, il tend vers la recherche de modèles de co-management en réseau laissant une plus grande place à la communication, à la médiation et au dialogue, dans le respect de l’humain.

 

Le cadre de référence du coaching et les compétences en communication sur lesquelles ce métier repose vise ainsi à créer un contexte de dialogue paritaire et respectueux de la diversité, source de créativité et de richesse.

 

Le Co-développement Systémique quant à lui, par son travail en Intelligence collective, favorise l’accroissement des relations transverses, permettant une meilleure circulation de l’information et du dialogue entre les différents services, source de productivité et de rentabilité.

 

 

"