Autosuggestion et Méthode Coué
 
Le concept d’autosuggestion et de programmation du cerveau par la pensée positive, fut inventé par Emile Coué (premier « coach » du XXème siècle) et l’Ecole de Nancy, qui devint la référence en matière de psychologie comportementale. Basé sur « comment influencer positivement son inconscient ou son imaginaire« , ce concept inspira la Programmation Neuro Linguistique, l’Analyse Trasactionnelle et les techniques de relaxation développées par des psychologues comportementalistes.
 
Parler de la puissance de l’inconscient sur notre volonté, conduisit Emile Coué à renommer celui-ci. Il l’appela l’imagination.
 
Partant du principe que toute idée positive ou négative que nous avons à l’esprit devient réalité si elle est réalisable, le concept de l’autosuggestion fut conçu sur le fait  que la pensée crée la réalité.
 
Certains d’entre nous, pour ne pas dire nombre d’entre nous, ont une forte tendance à l’autosuggestion négative : « Je veux mais je ne peux pas »…

Seulement voilà… nos pensées négatives ont des effets parfois dévastateurs…

Aussi, si vous employez les expressions : « je ne peux pas », « je ne sais pas », « c’est difficile », « c’est impossible », « c’est plus fort que moi », « je ne peux pas m’empêcher de », vous les pensez et si vous les pensez elles deviendront réalité.
 
En parlant du vertige et de la volonté, le mathématicien, écrivain et théologien français Blaise Pascal disait que chacun d’entre nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25 centimètres de large si celle-ci est posée sur le sol, mais qu’en supposant que cette planche soit placée entre les deux tours de Notre Dame, peu de personnes seraient prêtes à s’élancer !

Dans le premier cas, l’imagination nous dit que la traversée est facile, dans le second, nous imaginons la chute et notre subconscient joue alors son rôle protecteur.
 
La première faculté de l’homme étant l’imagination, quand celle-ci se confronte à la volonté, c’est elle qui l’emporte, sans aucune exception, par instinct logique de protection.
 
C’est ainsi qu’une pensée, bonne ou mauvaise que nous avons en tête est pour nous, la réalité et aura tendance à se réaliser. (imaginer de chuter de la planche, croire que nous allons tomber et nous faire mal, nous tuer…)
 
Lorsqu’elles sont en accord, l’imagination et la volonté allient leurs forces et les résultats sont souvent spectaculaires…
 

La technique de l’auto-suggestion par l’hypnose Eriksonienne telle que nous la construisons ici, réunit et met en accord, pour votre réussite, ces deux puissantes capacités.
 
Testez votre potentiel et appréciez votre réussite !
 

« Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux »
Slogan d’Emile Coué

 

Ce site m’intéresse, continuer >>

"